Remarque : ce site contient des pages d'archives : Naomi et sa sœur sont arrivées en France début mai 2009 après 4 ans de procédures


Pour des informations sur les procédures : www.regroupementfamilial.info
 

Notre histoire

Je m'appelle Lionel Aubert, je suis Français, et ma femme, qui est Congolaise (RDC, ancien Zaire), s'appelle Claudine.

Nous nous sommes rencontrés au Congo en 2002. Après une mission, je suis allé vivre avec Claudine et ses deux filles, Naomi, 6 ans et Odile, 7 ans à l'époque.

Claudine et moi nous nous sommes mariés en France, à la Saint-Valentin, le 14 février 2004. Depuis, notre famille s'est agrandie avec l'arrivée de nos deux enfants (en commun), Sylvain début 2005, puis Cécilia fin 2006. Tous deux nés en France.

Afin que notre famille soit au complet, nous avons déposé une demande de regroupement familial dès janvier 2005. Malgré toute une série de tracasseries administratives telles que des refus de guichet, nous avons pu obtenir l'autorisation de regroupement familial en août 2006.

La venue des filles de mon épouse n'était plus qu'une question de jours.

Hors, depuis cette date, le consulat français de Kinshasa refuse de délivrer ces visas avec toutes sortes de raisons fallacieuses. La dernière étant le refus de considérer la filiation de la mère avec ses filles...



Un malheur


Les choses auraient pu en rester là si pendant ce temps l'une des filles n'avait pas été enlevée puis séquestrée jusqu'au paiement d'une rançon.


À part de brefs moments passés ensembles au Congo, les 4 frère et sœurs restent séparés.



 

Il est 7 h 59 min. Page créée en 14 ms.