Remarque : ce site contient des pages d'archives : Naomi et sa sœur sont arrivées en France début mai 2009 après 4 ans de procédures


Pour des informations sur les procédures : www.regroupementfamilial.info
 

Naomi, 11 ans


La petite Naomi a été enlevée à la sortie de son école au Congo-Kinshasa le 18 février 2008. Après paiement de rançon et 4 semaines de séquestration, elle a été libérée le 17 mars 2008.

Nous redoutons actuellement que les ravisseurs qui ont déjà enlevé l'enfant récidivent, puisqu'ils pensent qu'ayant déjà payé nous payerons une seconde fois. Cette façon de kidnapper des enfants déjà libérés s'appelle dans le jargon policier un "double tour".

Nous vivons en France, et le meilleur moyen de mettre nos enfants à l'abri est de leur permettre de nous rejoindre. D'autant plus que nous avons obtenu l'autorisation de regroupement familial depuis 2006.

Mais aujourd'hui, nous pensons à cause de "la politique du chiffre", les autorités françaises cherchent par tout moyen d'éviter que l'enfant, ainsi que sa sœur, viennent en France, et leur refuse la délivrance de visas.

Non seulement Naomi est traumatisée par ce qu'elle vient de vivre, et elle continue d'avoir peur tous les jours où elle se rend à l'école, à Kinshasa...

Mais aussi elle ne comprend pas les futilités du gouvernement français qui ne tient à tout prix à faire paraître des chiffres honorables en matière de maîtrise de l'immigration.




Pétition

Pour nous soutenir dans notre demande de test ADN (la loi votée l'année dernière n'est toujours pas applicable, le gouvernement tardant dans la parution d'un décret), vous pouvez signer notre pétition sur un site externe :

[Signer la pétition]

Merci...



 

Il est 19 h 35 min. Page créée en 8 ms.